Actualités
Activités
Galeries Photos
Vidéos
Offres d’emploi
Appels d'offres
Nous écrire
Rapport
 23 invités en ligne
Annuaire site web
 
Kinshasa: CENCO/Caritas Congo et Cordaid en atelier de consolidation de leur partenariat PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 01 Juin 2011 12:21

Dr Bruno Miteyo entouré de deux Délégués de CORDAID, à l'ouverture de l'atelierKinshasa, le 1er juin 2011 (caritasdev.cd) : Au nom du Président de la CENCO (Conférence Episcopale Nationale du Congo), le Secrétaire Exécutif de Caritas Congo Asbl, Dr Bruno Miteyo, a ouvert mercredi à Kinshasa les travaux de l’atelier de réflexion sur la consolidation et le développement du partenariat  entre CENCO/Caritas-Congo et CORDAID Kinshasa.

Une vingtaine de participants, responsables des Structures Diocésaines du Réseau Caritas Congo venus de différentes Provinces Ecclésiastiques de la RD Congo, et ceux de la Structure centrale, prennent part à ces assises, du 1er et 3 juin 2011, au siège de Caritas Congo Asbl. CORDAID est représenté par deux Délégués en provenance des Pays-Bas, à savoir Mr Will de WOLF (Conseiller) et Mme Fanny Meeus (Chargée de Programme), rapporte caritasdev.cd.


Ils devront élaborer le plan de travail et de suivi des engagements relatifs aux  choix des stratégies communes/convergentes entre Caritas Congo Asbl et de Cordaid, aux Protocoles d’accord et contrats, à l’accès aux fonds et à la redevabilité.

Dans son mot d’ouverture, Dr Bruno Miteyo a circonscrit le contexte de la tenue de cet atelier. Il a évoqué les défis auxquels le monde entier en général et la RDCongo en particulier font face : pauvreté, méfaits des conflits et guerres, changements climatiques, Vih et Sida, violations des droits humains, diminution des ressources financières venant de l’Occident, etc.

« Ce sont ces défis qui sont au centre de notre rencontre. En tant qu’Eglise et Caritas, il est question de nous arrêter un moment pour trouver des voies et moyens pour assister nos populations, victimes des diverses violations, sans accès facile aux services sociaux de base, etc », a-t-il indiqué. Le Secrétaire Exécutif de Caritas Congo a ainsi exhorté les participants à agir comme le Bon Samaritain. « Nous sommes un réseau de 47 Caritas-Développement Diocésaines. Nous nous retrouvons ici avec une Caritas sœur, celle des Pays-Bas (CORDAID) pour étudier comment nous pouvons servir les plus pauvres parmi les pauvres de nos populations », a-t-il souligné. Voilà pourquoi il a salué cette initiative, fruit d’un long processus, qui amène les deux parties autour d’une table pour « parler un langage de partenariat, en tenant compte de notre identité, de notre autonomie, de la subsidiarité et d’une série de paramètres liés au temps, pays, bailleurs ».


Après avoir salué toutes les délégations présentes, Dr Bruno Miteyo a particulièrement félicité CORDAID, au nom du Président de la CENCO, Mgr Nicolas Djomo, « pour cette détermination de pouvoir améliorer les pistes de notre collaboration ». Il a encouragé les participants à être réalistes, à œuvrer pour l’unité au sein du réseau, afin de travailler la main dans la main, dans une même direction avec Cordaid. « Durant ces trois jours, nous jetterons les bases d’un partenariat durable. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de fructueux échanges afin que la coopération entre Cordaid et le Réseau Caritas Congo soit fructueuse et exemplaire », a-t-il conclu.

Pour rappel, cet atelier s’inscrit dans le cadre de la feuille de route d’engagement de CENCO/CARITAS CONGO ASBL et CORDAID pour le développement de leur partenariat, signé le 25 février 2011 entre les deux parties. Son contenu a été rappelé mercredi avant-midi aux participants, avant l’exposé de Mme Fanny Meeus sur « la coopération pour le développement aux Pays-Bas ». Dans l’après-midi, les participants suivront trois exposés avant des travaux en carrefours: présentation et échanges sur les stratégies de CORDAID dans le secteur de la santé et dans celui de la transformation des conflits et  la « présentation et échanges sur  les stratégies de CARITAS CONGO dans le secteur  de la santé ».
Guy-Marin KamandjiVue partielle des participants à l'atelier

 
 
Articles liés
Liens utiles
Agenda