dimanche 14 juillet 2024
Adresse : 26 av Basoko Gombe, Kinshasa

Magazine de la Caritas en RDC N°062 : Sud-Kivu : Le Consortium Caritas Congo, TPO DRC et CHWID s’engage pour lutter contre la malnutrition

Magazine de la Caritas en RDC N°062 : Sud-Kivu : Le Consortium Caritas Congo, TPO DRC et CHWID s’engage pour lutter contre la malnutrition

Kinshasa, le 08 avril 2024 (caritasdev.cd) : Des millions de personnes continuent à souffrir de la misère et de la malnutrition dans le monde, en raison des conflits armés, du changement climatique et des catastrophes naturelles qui en résultent». C’est pourquoi «une action décisive et compétente pour éradiquer le fléau de la faim dans le monde, qui progresse au lieu de reculer», est «inéluctable». C’est ce que déclare le Pape François dans un message pour la 43ième session de la Conférence de la FAO, délivré par Mgr Fernando Chica Arellano, observateur permanent du Saint-Siège auprès de la FAO, du FIDA (Fonds international de développement agricole) et du PAM (Programme alimentaire mondial), et rendu public lundi 3 juillet 2023.Veuillez cliquer ici pour télécharger ce magazine.

En RDC, la situation nutritionnelle reste préoccupante depuis plus de deux décennies. Selon la dernière Enquête par Grappes à Indicateurs Multiples (MICS Palu, RDC 2017-2018), 41,8% d’enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique; soit 9,2 millions d’enfants de moins de 5 ans touchés. La prévalence du retard de croissance culmine à 52,4% parmi les ménages les plus pauvres. Six millions d’enfants de 6 à 23 mois (92%) ne bénéficient pas d’une alimentation adéquate en termes de diversité et fréquence, impactant leur état nutritionnel.

Par ailleurs, dans un message pour la Journée mondiale de l’alimentation2018, et s’adressant au professeur José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, le Saint-Père dit : « Je souhaite partager avec ceux qui ne se laissent pas vaincre par l’indifférence et écoutent le cri de ceux qui ne disposent pas du minimum pour conduire une existence digne. Pour sa part, l’Église catholique, dans l’exercice de la mission que son divin Fondateur lui a confiée, combat quotidiennement dans le monde entier contre la faim et la malnutrition, de multiples manières et à travers ses différentes structures et associations, en se souvenant que ceux qui souffrent de la misère ne sont pas différents de nous ».

La malnutrition sous toutes ses formes (dénutrition, carences en micronutriments, excès pondéral et obésité) impacte négativement la croissance économique et perpétue la pauvreté par le biais de trois facteurs : les pertes directes de productivité liées au mauvais état physique ; les pertes résultant de l’augmentation des coûts des soins de santé et les pertes indirectes dues à la mauvaise fonction cognitive et aux échecs scolaires.

Les différentes formes de malnutrition affectent négativement le développement cognitif, les capacités d’apprentissage et la réussite scolaire des enfants et à l’âge adulte la productivité intellectuelle et physique. Toutes ces conséquences sur les populations entraînent des pertes irréversibles en capital humain et diminuent la capacité de développement du capital humain, aboutissant ainsi à des pertes socio-économiques immenses.

Lutter contre la malnutrition exige ainsi une approche multisectorielle. L’engagement du Gouvernement de la RDC se matérialise par l’organisation du premier Forum National de Nutrition, tenu du 05 au 7octobre 2023 à Kinshasa, dont les travaux ont tourné autour de trois grandes activités, notamment, des discussions au sein de commissions thématiques, l’organisation de deux tables rondes (l’un des bailleurs et l’autre des politiques) et d’une foire des  aliments et produits locaux.

Réseau National de la Caritas en RDC présente un échantillon des activités visant la Promotion de la Solidarité et du Partage, la promotion de la Santé et la promotion du Développement.

Ce numéro couvre la période allant de Janvier à Mars 2024.

Ainsi, au-delà de cet Editorial, intitulé « Vaincre la malnutrition en RDC pour le développement du capital humain ! », la rubrique Santé démontre l’engagement du Gouvernement de la RDC qui a mobilisé les ressources pour la mise en œuvre du programme multisectoriel de nutrition et de santé.

Dans cette démarche, il a reçu l’appui de la Banque Mondiale à travers l’Unité de Gestion du Programme de Développement du système de la Santé (UG-PDSS).

Dans le domaine des Urgences, avec l’appui de ses partenaires, la Caritas a poursuivi ses programmes d’assistance aux déplacés affectés par la crise de Kwamouth dans le village de Masia-Kwa, Territoire de Kwamouth en Province de Maï-Ndombe et aux ménages touchés par les inondations à Kinshasa.

Par ailleurs, la rubrique Développement s’intéresse au programme d’appui à la sécurité alimentaire et renforcement des capacités économiques de ménages ruraux dans les Territoires de Lubero, Kasongo, Kasangulu et Kongolo, en République Démocratique du Congo (RDC). Elle se penche aussi sur l’inauguration du centre de formation professionnelle des métiers à ButemboBeni et celle de l’Ecole Primaire Mongala construite par la Caritas Bokungu-Ikela à Ikela.

 En outre, le « Dossier » de ce numéro 062 du magazine «Lève-toi et marche » est axé également sur le Projet Multisectoriel de Nutrition et de Santé, dans sa composante nutrition à assise communautaire (PMNS/NAC), qui est exécuté dans la province du Sud Kivu en RDC pour une période de 2 ans. Ce numéro présente son lancement, les résultats attendus et les ateliers de renforcement de capacités des staffs dudit projet.

Cette livraison va aussi parler de la journée internationale des Droits de la femme dont la célébration a été sanctionnée par la remise de trophées aux femmes travailleuses de la CENCO, avec présentation de la nouvelle équipe dirigeante au sein de l’Association de femmes travailleuses de la Cenco, ATF-CENCO, en sigle.

Tels sont les sujets intéressants dont nous vous souhaitons une bonne lecture.

Caritas Congo Asbl