samedi 13 avril 2024
Adresse : 26 av Basoko Gombe, Kinshasa

Crise de Kwamouth : 624 ménages et familles hôtes de 4 Localités de Mongata assistés en AME et Cash

 Crise de Kwamouth : 624 ménages et familles hôtes de 4 Localités de Mongata assistés en AME et Cash

Kinshasa, le 28 mars 2024 (caritasdev.cd) : C’est depuis deux ans que dure le conflit Teke et Yaka. Lla situation sécuritaire dans le Territoire de Kwamouth, en Province de Maï- Ndombe au Sud Ouest de la RDC, devient de plus en plus inquiétante. La population a été obligée de fuir leurs villages pour échapper à ces affrontements armés. C’est dans ce contexte que  624 ménages déplacés et familles hôtes les plus vulnérables dans 4 localités de la Cité de  Mongata,  dans la  Ville-Province de Kinshasa, ont été assistés du vendredi 22 au samedi 23 mars 2024 au complexe scolaire Ngi Mongata par le Consortium Caritas International Belgique-Caritas Congo Asbl-Diaconie Kinshasa.

Ce  projet est une  réponse aux cris d’alarme des communautés touchés par la crise humanitaire sévère dans les 4 localités dont Mongata 1, Mongata 2, Mongata 3 et Mongata 4 dont  l’objectif est d’assurer  la réponse humanitaire aux ménages déplacés et familles hôtes les plus  vulnérables de la crise de Maï-Ndombe.

Ainsi, chaque ménage a été servi en articles ménagers essentiels (AME) et en cash. Les AME  ont été  composés d’une couverture, d’une bassine, de deux marmites, deux assiettes, d’un petit sceau et  d’un bidon de 20 litres. Du coté Cash, tous les bénéficiaires n’ont pas pu recevoir le même montant,  car il a varié selon la taille des ménages.

Gratitude des bénéficiaires ; mais des besoins non satisfaits persistent

Les bénéficiaires ont  accueilli favorablement  ce projet, car non seulement, ils ont été assistés en bien, mais le cash reçu pourra leur servir de rebondir dans leurs activités. Cette assistance arrive au bon moment, mais les besoins restent encore énormes.

« C’était vraiment important d’être assistée par la Caritas, car nous avons tout perdu. Je n’ai plus rien ; tout a été abimé et volé par les Mobondos. J’ai deux enfants. En fuyant,  le village de Ngandabangala pour Mongata, j’ai dû récupérer deux autres  en chemin dont l’un a 10 ans et l’autre 8 ans. Pour lesr nourrir, je me débrouille dans la vente des avocats qui n’est pas vraiment rentable pour subvenir à tous nos besoins et j’espère que ce n’est pas la première ni la dernière assistance, car nous manquons des matelas, abris etc. », a déclaré avec gratitude  Madame Yves Bengakonda, l’une des bénéficiaires.

Madame Francine Kajinga,Pour sa part,  Madame Francine Kajinga,  mère de 6 enfants, remercie la Caritas pour ce projet. « Je ne pensais pas un jour être assistée par la Caritas. Een ce moment, j’éprouve une joie énorme, car je pourrais subvenir aux besoins de ma famille durant cette petite période . Mais, au delà de tout, nous éprouvons encore des besoins cruciaux tels que des vêtements, des vivres etc. » 

Pour rappel, cette assistance est réalisée par la Caritas Congo Asbl et la Diaconie de l’Archidiocèse de Kinshasa, sous la supervision directe de Caritas International Belgique, avec l’appui financier de l’Union Européenne. Ce projet a été lancé depuis juillet 2023, sous lé dénomination « ECHOS 2 ».

Il sied de signaler qu’avant la distribution des biens, des leaders locaux, des autorités ont été sensibilisés et formés sur l’assistance humanitaire pour que l’activité se déroule dans des bonnes conditions.

Keren Lulu