samedi 13 avril 2024
Adresse : 26 av Basoko Gombe, Kinshasa

Kwango : Caritas Congo Asbl a lancé un projet d’aide aux déplacés de la crise de Mobondo à Kasinsi

Kwango : Caritas Congo Asbl a lancé un projet d’aide aux déplacés de la crise de Mobondo à Kasinsi

Popokabaka, le 23 février (caritasdev.cd) : Dans l’Aire de Santé de Kasinsi, Territoire de Popokabaka en Province de Kwango, la Caritas Congo Asbl et son partenaire de mise en œuvre la Caritas PopoKabaka, ont procédé au lancement officiel du Projet d’assistance aux ménages déplacés et familles d’accueils affectés par la crise de Mobondo. C’était jeudi 15 février 2024, à Kasinsi. Ce projet est  financé par la Confédération Caritas Internationalis, sous le code EA26/2023.

En effet, ce projet se veut une modeste réponse de la Caritas Congo Asbl aux conséquences du conflit interethnique entre TEKE et YAKA dans le Territoire de Kwamouth, qui sévit depuis juin 2022. Il a  entraîné le déplacement en masse des populations vers le Territoire de PopoKabaka, dans le Diocèse portant le même nom.

En somme, le Diocèse de PopoKabaka avait reçu 18.084 personnes, reparties de la manière suivante : 9.876 hommes, 9.876 femmes, 326 garçons et 353 filles. Elles sont reparties dans les agglomérations ci-après : Popokabaka, Mosamba, PataKibunda, Mawanga, Panzi, Kingwangala, Kasongo Lunda.

C’est dans cette optique que ce projet voudrait contribuer à l’amélioration des conditions de vie des déplacés et familles d’accueils vulnérables victimes de l’activisme des milices de Mobondo dans l’Aire de Santé de Kasinsi, Zone de Santé de Boko, Diocèse de PopoKabaka, en Province du Kwango. Ce projet a une durée de 3 mois, allant du 1er février au 30 avril 2024.

Un atelier d’échanges avec les Parties prenantes

Le Coordo des Urgences s'adressant aux parties prenantesAu cours du lancement de ce projet, une évaluation de la situation humanitaire et sociale du Territoire de PopoKabaka, avant et après la crise, a été au centre des discussions entre les acteurs humanitaires et les parties prenantes.

La Caritas Congo Asbl et Caritas diocésaine de Popokabaka ont organisé pendant 3 jours un atelier d’échange. Trois points majeurs ont été à l’ordre du jour de cette rencontre. Il s’agit de questions d’ordre administratif, financier, programmatique avec identification des ménages bénéficiaires ainsi que les critères d’éligibilité pour accéder à l’aide. Les questions de redevabilité avec l’installation du mécanisme d’écoute et de gestion des plaintes combinées au Code de bonne conduite et politique de Caritas Congo Asbl contre les abus sexuel et antifraude ont aussi été traitées.

 

Résultats atteints de cette mission

Au cours de cette mission, les ménages répondant aux critères d’éligibilité pour accéder à l’aide ont été identifiés et la liste définitive des ménages bénéficiaires a été validée en  public. 

Les membres de la communauté (comités de bénéficiaires) ont été renforcés en capacité sur les différentes composantes et fonctionnalité des cadres de redevabilité à savoir : la conduite de staff, les mécanismes de feedback, le partage d’information et le retour de l’information.

Les membres de la communauté ont appris les piliers de la protection transversale ainsi que les composantes de l’analyse, l’implication, la participation, le ciblage, la coordination et le plaidoyer, la cartographie et le référencement de cas, les mécanismes de feedback et enfin la conduite de staff pour mener une assistance digne et sûre.

Il sied de signaler l’accompagnement de la Caritas International Belgique lors de ces échanges avec les Autorités Politico-administratives ainsi que les ménages bénéficiaires. Cela leur a permis  d’avoir un aperçu global sur le contexte humanitaire de la zone.

Keren Lulu