samedi 18 mai 2024
Adresse : 26 av Basoko Gombe, Kinshasa

Sensibilisation et accompagnement socio-environnemental de la réhabilitation de la RN1 tronçon Kamuesha–Kananga : les bases du projet en place

Sensibilisation et accompagnement socio-environnemental de la réhabilitation de la RN1 tronçon Kamuesha–Kananga : les bases du projet en place

Kasaï, le 11 avril 2024 (caritasdev.cd) : La Caritas Congo Asbl  s’est vue depuis décembre 2022 confier  par la Conférence Episcopale Nationale du Congo ou CENCO la charge de piloter le projet de sensibilisation et accompagnement social et environnemental dans le cadre de la réhabilitation de la RN1 (route nationale 1) tronçon Kamuesha -Kananga. 1200 ménages vivants le long de la Route Nationale N°1 entre Kamuesha (dans la province du Kasaï) et Kananga (dans la province du Kasaï central), long de 150 km sont concernés par ce projet. Il est financé par Cellule d’appui à l’Ordonnateur national du Fonds Européen de Développement, COFED, en sigle.

Ce projet a déjà réalisé les activités afin de mettre en œuvre, pour et avec les bénéficiaires, des mesures et actions en faveur de la protection de l’environnement biophysique et humain sur le tronçon en réhabilitation entre Kamuesha- Kananga.

Des infrastructures en cours de réhabilitation

Dans le Village de Muila Dominique, situé à 113 km de Kananga, une école primaire et un forage d’eau ont été construits.

Il sied de signale que les travaux de réhabilitation d’un dispensaire, d’un terrain de football et d’un marché sont en cours de réhabilitation. Ce résultat sera atteint à 100% d’ici la fin du mois d’avril 2024 selon le chronogramme d’activités. Signalons également 8 comités locaux de gestion des infrastructures ci-hautes citées ont été mises en place, composés de 56 personnes dont 8 femmes à Kongolo Moshi et Muila Dominique.

Le projet a organisé des consultations pour l’identification des sites devant recevoir les pépiniéristes ainsi que ceux devant recevoir les plantules.

Au total 40 personnes ont été identifiées en tant que pépiniéristes, et elles ont été formées sur l’installation d’une pépinière et l’entretien des plants.

En plus, ce projet a installé 4 Pépinières pour la production 13.100 plantules d’acacia dans deux sites pilotes de Nkongolo Mushi et Muila Dominique.

Par ailleurs, le projet a mobilisé les communautés locales dans les villages Nkongolo Mushi et Muila Dominique pour préparer le terrain d’environ 4 ha sur les 12 ha prévus qui recevront les plantules d’Acacia auriculiformis dans le cadre du reboisement.

Les ménages ont été sensibilisés sur les aspects d’entretien et de protection des arbres. Cette activité a été orientée vers une formation sur le tas afin de renforcer les capacités dans les domaines de reboisement et d’entretien de plantation d’arbres.

Seize mobilisateurs communautaires ont été impliqués dans le suivi de proximité de ménages afin de veiller à la bonne application des connaissances apprises.

Formation des membres de gestion et mobilisateurs communautaires.

4 formations de renforcement des capacités en faveur de 58 membres des comités de gestion des infrastructures et des leaders communautaires vivant sur l’axe Kamuesha – Kananga ont été organisées.

Les thèmes abordés sont : l’importance de l’arbre, la lutte antiérosive et l’installation des pépinières.

Paris Mona