mercredi 28 février 2024
Adresse : 26 av Basoko Gombe, Kinshasa

Kongo Central : l’Ambassadeur de Norvège palpe avec satisfaction les réalisations du Programme de sécurité alimentaire de Caritas appuyé par son gouvernement à Kasangulu

Kongo Central : l’Ambassadeur de Norvège palpe avec satisfaction les réalisations du Programme de sécurité alimentaire de Caritas appuyé par son gouvernement à Kasangulu

Communiqué de presse n°008-CC-2023

Kasangulu, le 31 octobre 2023 (caritasdev.cd) : Le nouvel ambassadeur de la Norvège en RDC, Odd Mølster, a effectué samedi 28 octobre 2023, une visite de travail dans le Territoire de Kasangulu où la Caritas Congo Asbl, à travers sa structure diocésaine, la Caritas-Développement-Santé Kisantu (CDSK), est en train d’exécuter un programme de sécurité alimentaire. Ce programme quinquennal, qui en est à sa 3ème phase, est financé par l’Agence norvégienne pour la Coopération au développement (NORAD), via la Caritas Norvège, dont la Secrétaire Générale a aussi pris part à cette visite.

« Je suis convaincu que ce projet fait la différence. Les gens qui travaillent ici bénéficient des opportunités que leur offre ce projet. C’est le cas par exemple de l’accord que Caritas a passé avec une propriétaire terrienne du village Ntampa pour faciliter l’accès à la terre aux ménages qu’elle encadre. Je trouve que c’est une très bonne idée », a déclaré en substance l’ambassadeur Odd Mølster. En effet, lors des échanges directs qu’il a eus avec plus d’une centaine de bénéficiaires de ce programme à Kindamba (village situé à 75 Km de Kinshasa), ces derniers ont cité la difficulté d’accéder à la terre pour usage agricole parmi leurs problèmes majeurs. « Nous avons parlé aux gens qui disent que ce projet est très utile pour eux et leurs familles. En effet, ils arrivent quand même à vendre leurs produits sur le marché. Et ce projet contribue au renforcement de leur sécurité alimentaire », a ajouté le diplomate norvégien. Et de souligner : « Il était très important pour moi d’être sur le terrain pour voir les réalisations de ce projet. Car, on n’a pas ces impressions si l’on est derrière son bureau à Kinshasa ».

Mme Martha, SG de Caritas Norvège, achetant avec joie des produits des bénéficiaires
Mme Martha achetant avec fierté des produits des ménages bénéficiaires du Projet SECAL

Pour sa part, la Secrétaire Générale de la Caritas Norvège s’est dite très impressionnée de voir comment Caritas est en train de mettre en œuvre ce projet pour aider la population à sortir de la pauvreté. Mme Martha Rubiano Skretteberg a par ailleurs relevé un autre défi pour ce projet : « Il est important de rendre durables les effets de ce projet ; pas seulement de créer des résultats à court terme. Pour cela, nous réfléchissons sur la manière de créer des marchés afin de permettre aux agriculteurs d’y avoir accès pour y commercialiser leurs produits ». En effet, les incertitudes de la commercialisation des produits agricoles avaient été également évoquées par les ménages bénéficiaires du projet SECAL lors des échanges entre eux et la Délégation conjointe Norvège – Caritas tant à Kindamba qu’à Ntampa.

 Voilà pourquoi le Secrétaire Exécutif de la Caritas Congo Asbl s’est dit heureux : « c’est un grand plaisir pour moi de recevoir Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de Norvège. Car, ce projet que nous pilotons, dans le cadre de la lutte contre l’insécurité alimentaire, pour les populations des 4 Diocèses de la RDC (Butembo-Beni, Kindu, Kisantu et Kongolo), est financé par l’agence norvégienne NORAD, à travers la Caritas Norvège. C’est d’autant un grand plaisir pour moi que nous venons de renouveler ce programme quinquennal pour sa 3ème phase consécutive. Nous sommes très contents de sa présence et celle de la Secrétaire Générale de la Caritas Norvège, que nous saluons chaleureusement ». Monsieur l’Abbé Edouard Makimba a poursuivi en se disant satisfait du déroulement des activités sur le terrain. « Cela confirme les résultats acquis dans le passé, que nous comptons consolider pour nous permettre d’aider vraiment nos populations démunies ciblées et augmenter leurs revenus pour une vie digne », a-t-il conclu.

 La Coordonnatrice de la Caritas-Développement-Santé Kisantu, Révérende Sœur Emily Mullen, a exprimé sa joie de voir ses hôtes de marque venir partager les réalités sur le terrain, de voir et d’écouter par eux-mêmes les problèmes des ménages que sa Structure encadre, partager avec eux leurs espoirs. « Nous leur remercions de tout cœur », a-t-elle indiqué.

La Délégation conjointe Norvège-Caritas chez l’Admin. Terr. de Kasangulu
La Délégation conjointe Norvège-Caritas chez l’Admin. Territoire de Kasangulu

 L’Administrateur du Territoire de Kasangulu a exprimé les mêmes sentiments de gratitude vis-à-vis du gouvernement norvégien. « C’est un bon projet qu’on doit appuyer. Car, combattre l’insécurité alimentaire, c’est investir pour le bien-être de la population.  La sécurité alimentaire est vraiment impérative ; car, personne ne peut vivre sans être nourrie. C’est ainsi que nous sommes appelés à collaborer pour avoir les résultats positifs escomptés », a souligné Mr Paulin Mibanga Lubo.

 Pour rappel, « réduire la pauvreté et la faim parmi les ménages ruraux dans les Provinces du Nord-Kivu, Maniema, Kongo Central et Tanganyika » en République Démocratique du Congo (RDC), tel est l’objectif global de la 3ième phase d’un programme de la Caritas Congo Asbl lancée le lundi 26 juin 2023 à la Maison d’accueil Marie Reine des Apôtres de Kisantu. Il s’agit du programme « Amélioration de la sécurité alimentaire et réduction de la pauvreté des ménages ruraux dans les Territoires de Lubero, Kasongo, Kasangulu et Kongolo en République Démocratique du Congo (RDC)/2023-2027 », sous le code P.123 COD 01. Il cible 12.000 ménages ruraux vulnérables dans 162 villages, dont 30% constitué des bénéficiaires de la 2ième phase dudit programme (2018-2022) et 70% de l’actuelle.

 Guy-Marin KAMANDJI