dimanche 14 juillet 2024
Adresse : 26 av Basoko Gombe, Kinshasa

RDC : lancement du Projet d’Accompagnement Stratégique Personnalisé des Caritas diocésaines basé sur les Normes de gestion de Caritas Internationalis

RDC : lancement du Projet d’Accompagnement Stratégique Personnalisé des Caritas diocésaines basé sur les Normes de gestion de Caritas Internationalis

Communiqué de presse n°004-CC-2024

 Kinshasa, le 24 mai 2024 (caritasdev.cd) : le Secrétaire Exécutif de la Caritas Congo Asbl, Monsieur l’Abbé Edouard MAKIMBA MILAMBO, a ouvert mercredi les travaux de l’atelier d’orientation et de lancement du Projet d’Accompagnement Stratégique Personnalisé des Caritas-Développement diocésaines en RDC, PASPe en sigle, basé sur les Normes de gestion de Caritas Internationalis. Ces assises se tiennent du 22 au 24 mai 2024 dans la salle Lubumbashi du Centre d’Accueil Caritas à Kinshasa/Gombe.

Ce projet est financé par des Organisations membres de Caritas Internationalis, notamment Caritas Autriche /Caritas Linz, Caritas Italiana, Caritas Norvège et Caritas Congo Asbl, pour une enveloppe d’environ 180.000 dollars US. Sa durée est de 24 mois, soit d’avril 2024 à mars 2026, et créera des synergies avec d’autres projets de renforcement des capacités de Caritas Congo Asbl afin de permettre la participation d’un grand nombre des membres du réseau.

Ce projet s’inscrit dans la logique de la Vision du Secrétaire Exécutif de Caritas Congo Asbl, qu’il a formulée depuis sa nomination en juin 2023 par le Comité Permanent de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO).

En fait, pour M. l’Abbé Edouard MAKIMBA, il est question de mettre en place toutes les stratégies possibles en vue de concourir au renforcement des capacités des membres du Réseau Caritas en RDC. Cela devrait permettre de promouvoir un développement humain intégral et durable et l’engagement de toutes les parties prenantes dans une nouvelle dynamique orientée vers le bon Gouvernance.

 « C’est dans ce cadre qu’un projet pilote d’accompagnement des 15 Caritas-Développement diocésaines a été initié, avec comme objectif de renforcer les capacités organisationnelles et opérationnelles des Caritas-Développement diocésaines en se servant des Normes de gestion de Caritas Internationalis et leur permettre d’améliorer leurs performances dans l’accompagnement des dynamiques d’autonomisation et d’engagement civique des communautés locales », a indiqué Monsieur l’Abbé Edouard Makimba dans son allocution.

En effet, plusieurs Caritas-Développement diocésaines ont exprimé le besoin de bénéficier d’un accompagnement tant organisationnel qu’institutionnel. Cela, après l’analyse de leurs forces et faiblesses, lors des rencontres qu’il a déjà organisées dans les 5 des six Provinces Ecclésiastiques (PE) du pays.

15 sur 48 Caritas-Développement diocésaines parties prenantes du Projet

Le PASPe cible 15 Caritas-Développement diocésaines réparties comme suit : Kasongo et Kindu (pour la Province Ecclésiastique de Bukavu) ; Kabinda, Mweka et Tshilomba (PE de Kananga) ; Inongo et Popokaka (PE de Kinshasa) ; Bondo, Buta et Dungu-Doruma (PE de Kisangani) ; Kamina, Kilwa-Kasenga et Sakania-Kipushi (PE de Lubumbashi) ; Basankusu et Bokungu-Ikela (PE de Mbandaka).Accompagnement de 15 Caritas diocésaines Salle

La finalité de cet accompagnement est d’aider les 15 Caritas-Développement membres du Réseau Caritas en RDC (dans un premier temps) ciblées à renforcer leurs capacités afin qu’elles s’impliquent comme partenaires et interlocuteurs crédibles des Pouvoirs Publics et d’autres Partenaires Techniques et Financiers et contribuer positivement au développement économique et social de leurs milieux.

Ainsi, de manière spécifique, l’atelier ouvert mercredi dernier à Kinshasa vise à partager avec les participants le projet, ses articulations, objectifs, résultats attendus afin de favoriser son appropriation et sa mise en œuvre efficace et efficiente. Ces assises devraient également permettre de s’accorder avec les participants sur la démarche méthodologique, le rôle et les responsabilités des acteurs dans la mise en œuvre dudit projet, les synergies possibles avec d’autres projets en cours en termes de renforcement des capacités au sein des Caritas diocésaines cibles, le calendrier de mise en œuvre des activités du projet. Accompagnement MM André et Albert

Avec l’accompagnement de M. Albert MASHIKA, Facilitateur de processus d’apprentissage et CEO de Management Consultancy Services / MCS (ancien 2ème Secrétaire Exécutif Adjoint/ Qualité de programmes à Caritas Congo Asbl et Coordonnateur Régional de Caritas Africa), ainsi que la modération de M. André MATHUNABO (Coordonnateur National du Service de Promotion de Développement de Caritas Congo Asbl), la première journée a connu les exposés suivants : Présentation du Projet, ses enjeux et ses défis ; échanges en vue de s’approprier le projet ; présentation des projets de renforcement de capacités en cours dans les Caritas diocésaines concernées ; identification de synergies possibles ; identification des priorités majeures de Caritas concernées et de leurs besoins d’accompagnement selon les « approches orientées vers le changement ».

Présentation des Normes de Gestion de Caritas Internationalis

La seconde journée a été axée sur la Présentation des Normes de gestion de Caritas Internationalis (CI) comme outil de développement organisationnel des Caritas à différents niveaux ; présentation interactive de l’outil de diagnostic organisationnel basé sur les Normes de gestion de CI. Ces interventions ont été enrichies par des échanges fructueux et des travaux en carrefours sur la matière dispensée en se basant sur les réalités de 4 Caritas diocésaines qui ont accepté de faire l’objet d’étude de cas.

Ces travaux se clôturent vendredi 24 mai 2024 après l’élaboration d’une feuille de route qui guidera la mise en œuvre du projet.

Guy-Marin Kamandji